RETOUR <retour
Clavecin    Meridional

La conception primitive du clavecin a peut-être eu lieu en Vénétie et dans le midi de la France.puis a migré dans l'espace flamando-bourguignon. L'invention de la perspective, la passion pour l'astronomie et de savants calculs sur les intervalles musicaux à la renaissance, conduisent les luthiers italiens a employer la juste proportion sur pratiquement tout l'instrument cordé avec le même diamétre de corde en laiton:une corde double de longueur à chaque octave, dans la pratique en multipliant par 1,8. C'est l'époque de nombreuses guerres avec Naples la Lombardie, Venise. La captivité de François Ier signe l'écroulement des mirages ultramontains.Les arts italiens pénètrent le midi de la France. Le clavecin italien est un instrument de luthier extrèmement léger.

Un clavecin italien typique hors de sa boite
Les matériaux utilisés: les cyprès cédre pin utisés en faible épaisseur de 2 à 7 mm.donne un corps sonore avec peu d'inertie ce qui permet de poser des cordes fines en laiton et peu tendues.La finesse des éclisses permet un cintrage a froid de la courbe, le tout est monté sur un fond rigide. Ce clavecin s'apparente à la facture de luth , du psaltérium oriental. La facture à l' italienne pénètre en Provence et dans le Lyonnais ou le noyer sera employé avec une courbe toujours bien prononcée.puis montera a Paris a la fin du 17ème siècle. A cette époque le clavecin italien est dénaturé, les facteurs se plient a la mode des flandres et cordent en fer sur les trois quart de la tessiture. Curieusement les Italiens, eux continueront a construire ce modèle de la même façon jusqu'au 19ème siècle.

Clavecin italianisant de Tibaut de Toulouse
Clavecin Rouaud Meridional