Clavecin Epinette Virginal Clavicytherium

<ACCUEIL
BOUTIQUE EN LIGNE:
CORDES
FOURNITURES
INSTRUMENTS NEUFS
 
DISPONIBLES
 
NEWS

CLAVECINS EPINETTES:
CLAVECINS
EPINETTES
STYLE MOBILIER
DECORATION
LOCATIONS:
CLAVECINS EN CONCERT
ORGUE EN CONCERT

A DOMICILE
SERVICES:
ENTRETIEN A DOMICILE
CONSEILS
MAINTENANCE EN ATELIER
RESTAURATION D'ANCIEN 

DOCUMENTATION:
CONSTRUCTION
LE GOUT DE L'ACCORD

FICHIERS PDF

HISTOIRE

COLLECTIONS

CONTACT:
RENDEZ-VOUS
E-MAIL

J-P ROUAUD
 l'esprit de création



L'AUTHENTICITE
Ces dernières décennies la tendance dans les conservatoires était de travailler sur des clavecins de l'école amèricaine. C'est à dire des clavecins dont le plan a été modernisé, avec des mécanismes plombés, un recul aléatoire du sautereau, et un toucher en fond de touche, d'un confort prudent. Au contraire, dès les années 60, Jean-Paul ROUAUD a refusé cette tendance (aujourd'hui la musicologie lui donne raison). En effet en observant et en comprenant les instruments historiques, on est conduit inévitablement à l'obtention du toucher des anciens. C'est à dire un résutat précis avec un départ immédiat du pincement.
RESTITUER LA COULEUR DU SON DES CLAVECINS ANCIENS.
A notre époque le musicien cherche la pure copie, eventuellement avec l'ajout de claviers transpositeurs à trois diapasons 440-415-392 hertz. Ceci nécessite de redessiner et non pas d'agrandir les instruments, de respecter le caractère des surfaces vibrantes et surtout le plan de cordage, qui donne la couleur à chaque voix: basse-ténor-dessus. Il convient en partant des clavecins flamands de repenser le compromis du ravalement en sauvegardant la palette des sons, pour retrouver la couleur qui avait tant plu au 18 ème siècle français.
LA TRADITION c'est créer: l'héritage dans la re-création.
En dehors des copies de clavecins historiques, Jean-paul ROUAUD, comme les maitres anciens, est aussi auteur de ses instruments. Voici ses créations techniques et artistiques sur ses propres instruments:
Pour la sonorité: le tremblant- le mouchoir- la plaque vibrante spécifique- la charge au levage- la réponse ressort- l'effet de cloque- le boudin captif.
Pour le mécanisme: l'équerre de clavecin vertical/horizontal- l'étouffoir suiviste- l'élévateur de luth- le transpositeur basculant.
Enfin pour l'élargissement des possibilités offertes au musicien: le jeu de doublon- le clavier à double effet- le clavecin évolutif.